Georges Faget-Bénard
Peintre graphiste


LE THEATRE DU VERSEAU

Jean Menaud et Michel Derville

Le Théâtre du Verseau est né en 1984, avec pour objectif la promotion et la diffusion du théâtre contemporain de langue française.
Les trois premiers spectacles de la compagnie ont été des créations de premières pièces d’auteurs français :

VIE ET MORT DE PIER PAOLO PASOLINI (1984. 1986. 2000) de MICHEL AZAMA. (Publication Avant-Scène n° 789 – mai 1986). Création au Théâtre Essaïon, reprise au Théâtre du Tourtour, puis au Vingtième Théâtre (240 représentations).

LE TESTAMENT DU JOUR (1985) de LUCETTE-MARIE SAGNIERE. Création au Palais des Glaces (30 représentations).

NOUS, THEO ET VINCENT VAN GOGH (1987-1988, 1990-1992 et 1995) de JEAN MENAUD. (Publication Avant-Scène n° 823 – février 1988). Création au Théâtre du Tourtour, reprise au Théâtre du Lucernaire (651 représentations). Tournées en France, Festival de Monte-Carlo, Belgique, Suisse, Hollande (Musée Van Gogh), Espagne, Portugal, U.S.A., Canada (Avec le soutien de l’AFAA et de l’Alliance Française). Cette pièce a été traduite dabs huit langues et jouée dans douze pays.

LE JARDIN D’ALMUSTAFA, LE PROPHETE (1989) d’après KHALIL GIBRAN. Création au Théâtre du Lucernaire (100 représentations).

JACQUES LE FATALISTE ET SON MAÎTRE d’après Diderot, adaptation Jean Menaud.(Reprise d’une première version antérieure, plus légère - 900 représentations). Création et nouvelle mise en scène au Théâtre 14 – Jean-Marie Serreau ( 60 représentations).

De septembre 1990 à mai 1991, le Théâtre du Verseau est en résidence à la Cité Emmaüs d’Aulnay-sous-Bois, dans le cadre du Développement Social des Quartiers (D.S.Q.) à l’initiative du Ministère de la Culture, de la Communication et des Grands Travaux (Délégation au Département et aux Formations) et de la DRAC-Ile-de-France, avec le soutien du Fond d’Action Sociale.

LES PEUPLIERS D’ETRETAT (1992 – 1993) de JEAN MENAUD. (Publication Avant-Scène n° 920 – décembre 1992).
Création au Théâtre du Lucernaire, Festival du Marais à l’Hôtel Sully, Festival de Monte-Carlo (100 représentations).

LE SATIRICON (1994 – 1995) de MATHIEU FALLA d’après PETRONE. Mise en scène de Francis Sourbié. Création en coproduction au Théâtre du Gymnas’ Trévise (60 représentations). Depuis 1995, le Théâtre du Verseau développe un partenariat privilégié avec le VINGTIEME THEATRE : 1995 – 1996.

BERENICE de Jean Racine. 1997 – 1998.

LES CAPRICES DE MARIANNE d’Alfred de Musset. 1998 – 1999.

ANTIGONE de Jean Anouilh. 1999 – 2000.

LE NEVEU DE RAMEAU de Diderot, adaptation de Jean Menaud. Création au Vingtième Théâtre, reprise au Théâtre du Lucernaire (100 représentations). Tournée en France, Pologne, Bulgarie, Hongrie (Avec le soutien de l’AFAA et de l’alliance Française). 2000.

VIE ET MORT DE PIER PAOLO PASOLINI de Michel Azama. Au Vingtième Théâtre (36 représentations). Nouvelle mise en scène, nouvelle distribution. 2001 – 2001. LE MAL D’AMOUR : Reprise du spectacle – tour de chant de Jean Menaud , textes de Michel Derville, musiques de Oswald d’Andréa, Gilles Baissette, Rémy Beradac, Jean-Pierre Gesbert, Cyril Romoli, Michel Valmer.