Second Life

Au commencement (suite, page 2)

Au commencement

Il faut dire que lorsqu'on commence à réfléchir, tout est objet de réflexion, c'est inévitable.
Je crois que tout, finalement, est à remettre en cause. Peut être pas dans son fondement, mais en tous cas dans l'idée qu'on s'en fait.
Je me rends bien compte qu'en regard des préoccupations d'un monde extraordinairement réel où la misère est effarante, la plupart des choses que je fais sont d'une futilité déconcertante, probablement scandaleuse. J'en demande pardon à ceux que cela pourrait blesser mais je ne vois pas quoi faire d'autre qui soit à ma portée. Peindre des oeuvres admirées (ou pas) me parait tout aussi futile, pour ne pas dire inutile. La seule chose qui me parait urgente est, justement, de réfléchir sur le pourquoi des choses, sous quelque forme que ces choses se présentent. Je ne crois pas pouvoir sauver le monde, ni même le changer à moi tout seul. Qu'on prenne cette déclaration pour un aveu catastrophique d'impuissance.

Brulé vif

Cette " Seconde Vie " a un gros avantage sur la première : elle est faite par les mêmes personnes, mais elle est tout neuve. Elle n'a pas encore atteint la complexité de sa grande soeur et propose ouvertement son origine informatique, donc "immatérielle". (Et non pas "irréelle")
Sa population se divise nettement en trois camps : ceux qui créent, qui construisent, qui inventent et ceux qui utilisent leurs créations. Producteurs et consommateurs. Entre les deux, comme partout, se glissent les intermédiaires mercantiles, Mercures modernes qui, si ils véhiculent l'information, se comportent en chefs des voleurs et de profiteurs, d'où une floraison impressionnante de commerces en tous genres. Dont le genre premier sera évidemment le sexe. Mais là, ce n'est pas pour la survie de l'espèce. Lol.

Je créé Darcy Mokeev le 20 juin 2007 en début d'après midi. Je choisis le prénom à cause du roman de Jane Austeen "Orgueil et préjugés".

au debut

Créer un avatar est la première chose à faire en arrivant sur Second Life. Il est le véhicule nécessaire pour se mouvoir. Par défaut, on nous en propose une sélection. Je prend le plus banal afin de pouvoir le modifier à mon aise.
J'apprends beaucoup plus tard qu'il existe des "sites guides" où l'on explique comment se mouvoir et se comporter. Je n'ai pas l'idée de me faire aider, comme d'habitude. Je vais m'immerger et apprendre au fur et à mesure. Je comprends comment marcher. je vois que je peux voler et qu'il y a un moteur de recherche. Je tape "Jazz" au hasard et me retrouve, par téléportation, dans un club au bord de mer - sur SL, tout ou presque est en bord de mer - Club absolument désert ou je découvre un piano a queue. En cliquant dessus, je vois que je peux m'y asseoir. Le bouton "play" appuyé me donne le son. C'est fait : je joue du piano. Mais Dieu Linden que je suis moche.

suite